LES PESTICIDES DANS LA CAMPAGNE MUNICIPALES

RETOUR
PROGRAMME

   Peut-être avez-vous vu le reportage de FR3 sur les pesticides
invités de la campagne électorale à St Julien      Sinon, c'est là >>    FR3

VOUS AVEZ DIT  "INCOHERENT" ?

RAPPEL - Lorsqu'en 2015 nous avons initié le projet du centre de loisirs,  le CAUE avait attiré notre attention sur le problème que posait la construction près d'un champ épandus de produits chimiques.

J'avais pris un arrêté interdisant les épandages à moins de 50 mètres, arrêté annulé par le tribunal administratif à la demande du préfet.
Depuis de nombreux maires ont pris des arrêtés similaires "notamment celui de Langouet en 2019 ; des tribunaux ont depuis validé des arrêtés de Maires.

Dans cette campagne électorale, non seulement nous considèrons qu'il ne serait pas responsble de construire un nouveau centre de loisirs à proximité de ce champ soumis à pesticides, mais il n'y aurait pas suffisamment de surface pour y développer notre projet.

Monsieur Dugourgeot (le Sursault) considère sans doute qu'il est normal d'avoir des cultures au milieu de l'habitat, et qu'une simple haie sera suffisante. (1)

Sur leur page, trouvant ce sujet important " ils ironisent" sur ma volonté de créer une "barrière végétale", mon absence manifeste de convictions....

Sauf qu'il y a une grosse différence entre une simple haie et la barrière végétale que je préconise.

Mon absence manifeste de convictions ?
Sauf que ma conviction je l'ai depuis longtemps au point d'avoir fait inscrire cette "barrière", comme d'ailleurs beaucoup d'autres haies,  dans le PLUi  !
Je n'ai pas attendu les municipales !

Désolé de le dire, mais si mon ex collègue par ailleurs candidat (et avec lui ses colisitiers sortants)  s'était un tant soit peu intéressé au projet de plan local d’urbanisme inter-communal, il n’aurait jamais écrit (ou laissé écrire) et encore moins "liker"  un tel commentaire plutôt révélateur de son désintérêt !

Car siégeant par ailleurs au conseil communautaire (avec deux de ses actuels colistiers, Mme Blanc et M. Peter) il n'ignore pas que la CCJ et les communes travaillent sur le sujet depuis 2016 ! 


L’environnement, un sujet important pour St Julien ? le PLUi l’était oh combien car déterminant pour les 15 années à venir de notre commune !   

 Un fondement de vos projets ?  mais si c’était le cas, c’était en 2016, 2017, 2018 et 2019 qu’il fallait y penser !


Ce projet de PLUi était  disponible en mairie depuis des mois. Pourquoi a-t-il attendu la dernière semaine pour y découvrir un tout petit problème concernant une toute petite parcelle..., et en faire d’ailleurs réclamation sur le registre d’enquête publique). 

 

Enfin, il est important de préciser que M. Dugourgeot et ses colisitiers, conseillers communautaires ont voté ce PLUi, le 19 décembre dernier !

 

De deux choses l'une :

  • ou ils ont voté sans savoir ce qu'ils votaient,
  • ou ils tentent de vous manipuler !

 

Alors, qui de nous deux est incohérent ?
               à vous de juger, le 15 mars  !

(1) ce champ (1 AUE est inscrit en emplacement réservé pour constructions publiques  depuis 1965 - et à l'époque, on ne parlait pas de pesticides !

Ce que les conseillers communautaires ont voté le 19 décembre 2019 - 20 mètres, ce n'est pas qu'une simple haie ! j'avais fait inscrire cette zone verte dès 2017 ! Elle figure déjà sur le document de travail  en date du 08/12/2017  - Tout est vérifiable sur le site de la CCJ   

Pour rassurer les sceptiques, (peut-être aussi ceux qui n'avaient pas regardé le PLUi), la commune est déjà propriétaire d'un certain nombre de parcelles ; pour les autres, des échanges pourront se faire avec les exploitants actuels.

RETOUR
PROGRAMME